Publié le 28 novembre 2020

Fratelli Tutti....Lecture suivie

par Luc Champagne



Fratelli tutti. Tous frères « Que Dieu inspire ce rêve à chacun d’entre nous. » FT286

Dans les 2 derniers chapitres de l'encyclique, le pape François en  appelle à deux grandes sphères. Les artisans de paix et les croyants

artisans.JPG

Les artisans de paix avec des institutions justes. (Ch7) « Il faut des artisans de paix disposés à élaborer, avec intelligence et audace, des processus pour guérir et pour se retrouver. »  (FT225) Mais la paix se fait dans la vérité… : « Comme l’ont dit les évêques du Congo au sujet d’un conflit qui se répète, « des accords de paix sur le papier ne suffiront pas. Il faudra aller plus loin, en intégrant l’exigence de vérité sur les origines de cette crise récurrente.» (FT206) La paix a aussi des conditions,  «  un ordre juridique, politique et économique mondial », « en recherchant la réconciliation et la croissance mutuelle,» comme l'ont écrit les évêques de Corée ; refuser l’iniquité, pardonner sans oublie car : « ...ce qui ne doit jamais être proposé, c’est l’oubli. » Puis le pape dit des évolutions dans la pensée de l’Église : «  Certaines situations extrêmes peuvent finir par se présenter comme des solutions dans des circonstances particulièrement dramatiques, sans qu’on se rende compte que ce sont de fausses réponses.. Il s’agit de la guerre et de la peine de mort. » (FT255)
Évolution, car si : « Le Catéchisme de l’Église catholique parle de la possibilité d’une légitime défense par la force militaire...» Aujourd'hui le pape affirme : « ...il est très difficile aujourd’hui de défendre les critères rationnels, mûris en d’autres temps, pour parler d’une possible “guerre juste”. Jamais plus la guerre ! » (FT258)
Evolution, « Jean-Paul II a affirmé de manière claire et ferme qu’elle est inadéquate sur le plan moral et n’est pas nécessaire sur le plan pénal... Aujourd’hui, nous disons clairement que « la peine de mort est inadmissible » et l’Église s’engage résolument à proposer qu’elle soit abolie dans le monde entier » (FT263)
Artisans de paix , et le pape cite Isaïe: « « Ils briseront leurs épées pour en faire des socs.» (2, 4)

 

fraternité.JPG

Les croyants avec des religions au service de la fraternité. (Ch8)  « Les différentes religions, par leur valorisation de chaque personne humaine comme créature appelée à être fils et fille de Dieu, offrent une contribution précieuse à la construction de la fraternité et pour la défense de la justice dans la société. Le dialogue entre personnes de religions différentes ne se réalise pas par simple diplomatie, amabilité ou tolérance. Comme l’ont enseigné les évêques de l’Inde, « l’objectif du dialogue est d’établir l’amitié, la paix, l’harmonie et de partager des valeurs ainsi que des expériences morales et spirituelles dans un esprit de vérité et d’amour » (FT271)
Entre chrétiens la fraternité est un labeur mais :  « en faisant ensemble cette route vers la pleine communion, nous avons maintenant le devoir d’offrir le témoignage commun de l’amour de Dieu envers tous, en travaillant ensemble au service de l’humanité » (FT280)

Pour clore l'encyclique le pape François, reprenant « l'heureux souvenir » de la rencontre avec le  Grand Imam Ahmad Al-Tayyeb, lance le même « appel à la paix, a la justice et à la fraternité. » (FT285) 

Pape.JPG

 

Luc Champagne - Novembre 2020

 

Accès au texte de l'Encyclique  Icon Accès lecture suivie (2,1 Mio)


Publié le 29 novembre 2020

 

 

DIMANCHE 29 Novembre 2020

Homélie de Bruno MILLEVOYE


1er Dimanche de l'Avent

Venuedumaitre.JPG

Evangile (Mc 13, 33-37)
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Prenez garde, restez éveillés : car vous ne savez pas quand ce sera le moment. C’est comme un homme parti en voyage : en quittant sa maison, il a donné tout pouvoir à ses serviteurs, fixé à chacun son travail, et demandé au portier de veiller. Veillez donc, car vous ne savez pas quand vient le maître de la maison, le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin ; s’il arrive à l’improviste, il ne faudrait pas qu’il vous trouve endormis. Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! »

 

Voici que s'annonce le Verbe porteur d'Espérance.

Il nous invite à l'action !

Icon Allez de l'Avent : VEILLEZ (195,4 Kio)    Icon Accès à la vidéo de Bruno (310,7 Mio)

 

Icon Lectures du jour (53,7 Kio)   


Publié le 25 novembre  2020

Eucharistie.JPG

3) Eucharistie : "Heureux les invités."


Noce_canaa.JPG

Icon Vidéo 3) "heureux les invités" (291,3 Mio)

Genèse 2, 1-3

 

Ainsi furent achevés le ciel et la terre, et tout leur déploiement. Le septième jour, Dieu avait achevé l’œuvre qu’il avait faite. Il se reposa, le septième jour, de toute l’œuvre qu’il avait faite. Et Dieu bénit le septième jour : il le sanctifia puisque, ce jour-là, il se reposa de toute l’œuvre de création qu’il avait faite.

 

 

Marc 16, 1-6
Le sabbat terminé, Marie Madeleine, Marie, mère de Jacques, et Salomé achetèrent des parfums pour aller embaumer le corps de Jésus.
De grand matin, le premier jour de la semaine, elles se rendent au tombeau dès le lever du soleil. Elles se disaient entre elles : « Qui nous roulera la pierre pour dégager l’entrée du tombeau ? » Levant les yeux, elles s’aperçoivent qu’on a roulé la pierre, qui était pourtant très grande. En entrant dans le tombeau, elles virent, assis à droite, un jeune homme vêtu de blanc. Elles furent saisies de frayeur.Mais il leur dit : « Ne soyez pas effrayées ! Vous cherchez Jésus de Nazareth, le Crucifié ? Il est ressuscité : il n’est pas ici. Voici l’endroit où on l’avait déposé.

 

tombeaustesfemmesdenismaurice.jpg

 

Cantique des cantiques 2, 8-10
La voix de mon bien-aimé ! C’est lui, il vient… Il bondit sur les montagnes, il court sur les collines, mon bien-aimé, pareil à la gazelle, au faon de la biche. Le voici, c’est lui qui se tient derrière notre mur : il regarde aux fenêtres, guette par le treillage. Il parle, mon bien-aimé, il me dit : [LUI] Lève-toi, mon amie, ma toute belle, et viens…

 

Icon Vidéo 1 L'Eucharistie et la communauté paroissiale (308,7 Mio)

 

 

« Peuple de Dieu » : à manier avec précaution…

....Il y a donc une articulation importante entre l’élection, le salut et la jalousie et cette problématique traverse toute la Bible, pour le meilleur et pour le pire ! Le meilleur, c’est quand l’élection est accueillie comme une grâce imméritée au service d’un universel : Israël est le peuple élu, non pas parce qu’il est meilleur que les autres, mais précisément parce qu’il n’était rien...

...Peuple de pécheurs touchés par la grâce, nous ne pouvons prétendre à rien d’autre que témoigner de cette grâce, universelle et gratuite.

Icon Bruno LACHNITT : Le peuple de Dieu... (102,0 Kio)

 

Icon Vidéo 2) la Pâque du Seigneur : « Vous ferez cela en mémoire de moi. » (279,5 Mio)


Publié le 28 novembre 2020

Flash_STMO.JPG

De la part de Bruno Millevoye, prêtre et curé de la paroisse.


Chers amis paroissiens,
Au communiqué que nous vous avons adressé vendredi et à la veille d'entrer dans le temps de l'avent, temps de l'attente et temps d'espérance, je voudrais ajouter ceci :
Encore une fois, c'est très simplement qu'après avoir pesé le pour et le contre, nous avons, avec l'équipe pastorale de la paroisse, choisi de différer la reprise des messes. Notre démarche est circonstanciée mais elle veut également s'inscrire dans la durée. Et c'est une démarche de communion. Nous ne voulons pas simplement être en réaction. Les conditions dans lesquelles nous sommes sont difficiles. Notre gouvernement prend des décisions concernant les cultes qui sont critiquables. Le principe de communion est d'autant plus nécessaire. Il concerne d'abord notre communauté et sa cohésion. Il passe par le soutien que nous pouvons apporter aux uns et autres même s'il est plus fragile par le fait que nous ne pouvons pas nous rassembler et difficilement nous rencontrer. Il se réalise à travers la responsabilité que chacun a de faire vivre ce lien. Il se nourrit par les initiatives que chacun peut prendre même si nous sommes privés de cette action sans égale qui conduit à recevoir le pain dans le sacrement de l'Eucharistie. (1) Mais cette recherche et ce travail de communion est aussi une responsabilité à l'égard de la société où nous vivons. Elle est le pays dans lequel Dieu nous a fait entrer. Nous devons penser notre communion au service de la communion de ce pays. C'est une belle perspective, un beau challenge qui peut renouveler, qui renouvelle déjà, le goût de la communion.

(1) A la fin de sa vie, en 1662, Blaise Pascal, l’auteur des pensées, est à l’agonie. Il demande à son entourage la communion eucharistique mais ses difficultés de déglutition empêchent qu’ils puissent accéder à sa demande. Il répond alors : « Faites entrer dans ma chambre un pauvre de la rue. Ainsi, puisque je ne peux pas communier avec la Tête, je pourrai communier avec un membre de son Corps. »

 


Publié le 7 juillet 2020

CAMPAGNE du DENIER :

Nous avons besoins de vous


Banniere-1200x400-Affiche-Lyon2020.gif

 

Le diocèse de Lyon a besoin de vous :

Face à une crise sanitaire sans précédent et à ses multiples conséquences, ces derniers mois ont été éprouvants pour beaucoup d’entre nous.
Nos communautés paroissiales ont également été touchées. Pendant le confinement, elles n’ont pu se rassembler normalement, même si les initiatives se sont multipliées pour garder le lien : des messes et des temps de prière en ligne, des actions auprès des plus fragiles…
Les conséquences économiques sont très importantes. Les messes célébrées en l’absence d’assemblées ont conduit à une baisse significative des quêtes. Depuis le déconfinement, de nombreuses personnes malades ou âgées se déplacent moins et on constate ainsi un nombre moins important de fidèles le dimanche, et donc moins de quêtes.
Par ailleurs, le report des baptêmes et des mariages a conduit à une diminution très importante des offrandes faites habituellement à l’occasion de ces cérémonies.
La situation financière du diocèse et de ses paroisses est donc très difficile.
C’est pourquoi, nous sollicitons votre soutien. Si vous n’avez pas encore apporté votre participation au Denier de l’Eglise en 2020, c’est le moment de le faire. Si vous avez déjà fait un don, pouvez-vous, selon vos possibilités, le compléter ?
Comme chaque famille, la grande famille de l’Eglise ne peut vivre que grâce à la solidarité de tous ses membres. Un grand merci !

En savoir plus sur le Denier ?
Toutes les informations pour mieux comprendre l’importance du Denier sont disponibles dans le tract mis à votre disposition au fond de nos églises. N’hésitez pas à prendre ce tract et à le transmettre à vos voisins ou vos proches pour les sensibiliser à cette collecte particulière.

    Tout savoir sur le denier :


Comment faire un don ?
Remettez à la paroisse le coupon ci-dessous accompagné de votre don par chèque.

Icon Souscription : (738,3 Kio)


Vous pouvez aussi donner par carte bancaire sur www.donnons-lyon.catholique.fr
Un grand merci pour votre contribution ! Chaque don, même modeste, est précieux.

Denier.JPG Denier 2.0 : Petit clin d'oeil pour nos millénium !!!!

 

Informations Célébrations

Pas de reprise ce week-end des 28 et 29/11/2020

Icon Lire le communiqué (163,4 Kio)

En un clic

Recevoir le bulletin paroissial par courriel :

Catéchisme

Info. KT