top of page

Homélie de Bruno Millevoye pour le 4e dimanche de Pâques 30 avril 2023



Homélie de Bruno Millevoye pour le 4e dimanche de Pâques 30 avril 2023

La lecture de l’Évangile nous conduit à une porte, celle d’un enclos. C’est par cette porte que passe le pasteur des brebis. Puis le pasteur devient la porte. Comment est-ce possible ? N’y-t-il pas une contradiction ?

Convenons que nous sommes les brebis et que le pâturage est tout ce qui est nécessaire à notre existence. Le pasteur est le Christ Jésus, la voix son évangile.

En relisant, nous découvrons l’état d’esprit du pasteur. Dans un premier temps, après que le portier lui ait ouvert, il entre dans l’enclos, appelle chacun par son nom et fait entendre sa voix. Tout le monde est reconnu et peut le reconnaître. Il peut alors sortir en marchant devant, aller dehors. Nous pouvons le suivre car nous reconnaissons sa voix.

Dans un deuxième temps, il est la porte. Nous pouvons aller et venir selon notre volonté. Nous le connaissons suffisamment pour agir sans qu’il soit devant nous. Cependant, en passant par la porte, nous nous donnons le moyen d’être toujours à son écoute. C’est à cette condition que nous pourrons trouver le pâturage dont nous avons besoin.

Ainsi, la porte de cet évangile n’a pas pour fonction de fermer un espace mais de nous apprendre à entrer et sortir pour trouver la vie en restant toujours à l’écoute de la voix du bon pasteur.

Le bon pasteur agit ainsi pour que nous ayons la vie en abondance.

Cette abondance n’est pas dans tel ou tel enclos. Elle est dans la dynamique auquel le pasteur nous initie. Comme toute initiation, il y a un temps pour l’apprentissage. L’enclos est destiné à cet apprentissage. Mais cet apprentissage a pour but de nous apprendre à sortir, à aller et venir, à trouver un pâturage c’est-à-à dire ce qui est nécessaire et bon pour notre existence.

La vie en abondance est dans cette dynamique. C’est un état d’esprit.

Tout cette dynamique de vie est possible parce que le portier a ouvert la porte au bon pasteur.

Qui est ce portier ?

Il est le Père qui connaît son fils et qui l’envoie.

Il est aussi chacun de nous qui ouvrons la porte à Jésus et écoutons sa voix.

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page