top of page

Homélie de Bruno Millevoye avec les enfants du catéchisme, 2e dimanche du TO, 15 janvier 2023

Dernière mise à jour : 20 janv.

Lien vers les lectures


Homélie de Bruno Millevoye avec les enfants du catéchisme, 2e dimanche du temps ordinaire, 15 janvier 2023

Vous vous souvenez que les mages ont vu l’étoile et qu’elle les a conduits à Jésus. Nous venons d’entendre que Jean a vu l’Esprit et cela lui permet de connaître Jésus qu’il ne connaissait pas.

Ainsi pour pouvoir rencontrer Jésus, mieux le connaître, il faut apprendre à voir.

- Qu’est-ce que nous voyons qui nous parle de Jésus, qui nous conduit à lui ?

Réponses des enfants préparées à l’avance :

Quand je chante, qd je suis avec mon groupe scout, quand je vais à la messe. Quand je suis avec mes amis et le soir, quand je fais ma prière. Quand je suis heureuse lors d'un repas partagé.

Tout le temps : à l'hôpital, dans l'église ; En parlant aux gens quand on les aide.

Il est dans mon cœur. Il est toujours avec nous. Dieu apporte le bonheur à tous.

Je le vois dans mon cœur. Je vois Jésus dans ma vie au baptême, quand je prie et à la messe

Quand on se dit des secrets. Quand on/je prie. Quand j'ai chaud au cœur

Dans une église, sur Internet. A la prière, au bon moment.

Au caté, toujours et surtout au KT, quand je suis au KT

Le Catéchisme, bien sûr !

- Est-ce que vous pouvez nous en dire plus. Que voyez-vous qui vous parle de Jésus au kt

§ Réponse possible : les autres, les tableaux…

En passant, je voudrais rassurer ceux qui seraient pressés d’utiliser leur cerveau pour s’approcher de Jésus. Voir c’est comme connaître. Mais pour connaître, il faut apprendre à voir, à regarder.

Une piste pour voir Jésus est le témoignage. Après avoir vu, Jean rend « témoignage. »

Voir, connaître et témoigner semble aller ensemble.

Alors une double question :

- Quel témoignage nous a permis de voir et de croire ?

- Quel témoignage sommes-nous prêts à donner pour que des gens puissent voir et connaître Jésus ?

Je vous laisse avec cette question et vous donne les réponses des enfants :

J'aime aider et consoler. J'aime aider les autres en les aidant à trouver leur voie.

J'aime donner de la joie en faisant un sourire. Aider quelqu’un qui en a besoin

Faire la paix avec quelqu’un avec qui on s'est disputé.

Être gentil et se pardonner

Je termine par un témoignage personnel. Cette semaine, j’ai été invité à la Fondation Richard qui accueille des jeunes avec un lourd handicap à la fois physique et mental. Quand je les ai vus, j’ai vu leur handicap. Si j’avais été pressé, je n’aurais gardé en mémoire que leur handicap. Mais je n’étais pas pressé alors j’ai pu les regarder plus attentivement et surtout parlé avec eux, les écouter. J’ai oublié leur handicap. J’ai vu leur visage, un sourire, une émotion. J’ai vu leur beauté. J’ai été touché par leur sincérité, leur intelligence du monde, leur foi, les mots qu’ils employaient pour l’exprimer, l’un d’eux avec une tablette. C’était comme si on me donnait des pierres précieuses. Je n’ai pas fait comme si tout allait bien. J’ai pensé aux épreuves qu’ils ont endurées. J’ai pensé à leur proche, à leur famille, aux personnes qui prennent soin d’eux tous les jours. Cependant, je me suis dit, ce n’est pas eux qui doivent changer, c’est moi qui dois changer, c’est mon regard qui doit se transformer, ma manière de voir. A travers leur humanité, j’ai vu Jésus. Aucun doute. Ce qu’ils sont est comme une étoile, une colombe, un signe de l’Esprit.


9 vues0 commentaire
bottom of page